Mauvaise gestion des déchets hospitaliers à Chlef

 
Suite à une enquête réalisée par le bureau de la Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme de la wilaya de Chlef, cette dernière, dans son résumé, fait état d’une relation entre le nombre élevé des cancéreux et l’incinération anarchique de ces déchets amassés à ciel ouvert.

Continuer la lecture de « Mauvaise gestion des déchets hospitaliers à Chlef »

Travail des enfants est loin d’avoir disparu en Algérie

A l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le travail des enfants, qui coïncide chaque année avec le 12 juin, le Bureau National de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH), attire l’attention de l’opinion publique nationale quant aux progrès réalisés par notre pays dans le domaine de l’élimination du travail des enfants, où elle est classée dans la première catégorie de pays qui ont déployés de grands efforts notamment dans les entreprise publique et entreprise privée de bâtiment et construction …etc , mais LADDH affirme que le travail des enfants est loin d’avoir disparu et ceci est dû au fait que le phénomène du travail des enfants en Algérie se situe en dehors des relations de travail qui impliquent directement l’enfant à un employeur

Continuer la lecture de « Travail des enfants est loin d’avoir disparu en Algérie »

La Laddh observe une nette augmentation du chômage

Le chômage c’est la situation d’une personne qui, souhaitant travailler et ayant la capacité de le faire (âge notamment), se trouve sans emploi malgré ses recherches. L’absence d’emploi peut résulter d’une entrée dans la vie active, du désir de retrouver un emploi après une période d’inactivité, d’un licenciement, d’une démission volontaire ou d’un désir de changer d’activité.

Continuer la lecture de « La Laddh observe une nette augmentation du chômage »

Mariages religieux : la LADDH tire la sonnette d’alarme

Un couple, deux témoins, un Imam, et le tour est joué ; c’est ainsi que des milliers d’Algériens convolent en (fausses) noces en s’engageant dans des unions secrètes par le biais du mariage ôrfi. Le phénomène, dont l’ampleur est insoupçonnée, sévit sur une large échelle à travers tout le territoire national, selon la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH), qui relève à ce propos, dans un communiqué transmis, hier, à notre rédaction, que « de nombreux algériens se contentent d’une bienveillante ‘‘fatiha » d’un Imam sans s’astreindre à l’obligation de se présenter devant les services administratifs afin d’officialiser leur union ».

Continuer la lecture de « Mariages religieux : la LADDH tire la sonnette d’alarme »

LADDH : Rapport sur le Chômage

Le chômage c’est la situation d’une personne qui, souhaitant travailler et ayant la capacité de le faire(âge notamment), se trouve sans emploi malgré ses recherches. L’absence d’emploi peut résulter d’une entrée dans la vie active, du désir de retrouver un emploi après une période d’inactivité, d’un licenciement, d’une démission volontaire ou d’un désir de changer d’activité.

Continuer la lecture de « LADDH : Rapport sur le Chômage »

Le chômage a CHLEF

 


Le nombre de chômeurs, qui augmente sensiblement au fil des années à travers l’ensemble des communes de la wilaya de Chlef, est extrêmement inquiétant. Non seulement ce phénomène touche en grande partie les jeunes, mais aussi des chefs de famille et même des personnes âgées qui trouvent d’énormes difficultés à répondre aux multiples et coûteuses exigences de leur vie quotidienne dans notre région .

Continuer la lecture de « Le chômage a CHLEF »

La LADDH Tire la Sonnette d’alarme Sur les Tentatives de Suicides par Immolation

L’immolation par le feu est un phénomène tout nouveau qui a pris des proportions alarmantes inexpliquées dans la wilaya de CHLEF  où une dizaine de personnes désespérées ont tenté de mettre fin à leurs jours durant l’année en cours. Cet acte sacrificiel et spectaculaire n’est pas pris sérieusement en charge.
 

Continuer la lecture de « La LADDH Tire la Sonnette d’alarme Sur les Tentatives de Suicides par Immolation »

HISTOIRE LACONIQUE DE LA CRÉATION DE LA LADDH

La création de la ligue des droits de l’homme en Algérie est indissociable de la dynamique connue sous l’expression «le printemps berbère ». En effet, après la répression des événements d’avril 1980 –le premier mouvement contestataire après la reprise brutale du pouvoir par Boumediene –, les animateurs du MCB s’engagent sur le terrain de la défense des droits de l’homme. D’ailleurs, ces deux combats sont inséparables.

Continuer la lecture de « HISTOIRE LACONIQUE DE LA CRÉATION DE LA LADDH »

Monsieur HOUARI Kaddour le Défenseur des droits de l’homme

HOUARI Kaddour ,est un syndicaliste et militant des Droits de l’Homme algérien.

Biographie

Il est né le 29/09/1964 en Algerie, dans la commune Oum drou, ancien ponteba, wilaya de CHLEF en Algérie. Il fait son primaire à Oum drou finit ses études secondaires à CHLEF et il devient infirmier diplôme d’Etat en 1987.

Son engagement syndical fut une constante dans toute sa vie, méritoire à une époque où le syndicalisme dans la fonction publique était combattu par l’Administration. Né dans une famille ouvrière, avec un père militant syndical, HOUARI Kaddour eu très tôt conscience qu’il aurait à défendre les intérêts des plus démunis. Il fut l’un des premiers adhérents en 1998 à la première section syndicale de secteurs sanitaire ouled fares , adhérente à snapap, où il milita pendant des années. Il fut d’ailleurs secrétaire du bureau de la wilaya de CHLEF, et eu à subir de ce fait de nombreuses tracasseries de la part de l’administration de l’époque, qui ne voyait pas d’un bon oeil l’introduction du syndicalisme dans la fonction publique même a étais révoque de son fonction ainsi poursuit en justice par le ex wali de chlef Mohamed Ghazi et par ancien le chef daïra de chlef LOUH ( frère du ministre de justice .) et par le ex président APC de chlef

Aujourd’hui, Mr HOUARI Kaddour coordonnée LADDH CHLEF depuis 2010, après la mobilisation d’un certain nombre de militants des droits de l’Homme à CHLEF. Cette idée a eux comme objectif d’enraciner la culture des droits humains et des valeurs universelles par la formation continue, la vulgarisation de textes fondamentaux des droits humains et la sensibilisation à l’exercice d’une citoyenneté active.

Il est si rare de rencontrer sur les chemins du devoir des hommes de cette trempe, qu’il serait dommage pour l’humanité qu’on laissât une flamme aussi pure s’éteindre et sombrer dans l’oubli”,

par CHAKOUR Mhamed