LADDH: «Il y a 10 millions de martyrs en Algérie»

La Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH) a affirmé ,samedi, que 10 millions d’Algériens ont été tués à l’époque coloniale (1830-1962).

La LADDH a écrit dans un communiqué à la veille de la célébration du 54e anniversaire de l’Indépendance que « le peuple algérien ne pourra jamais oublier les crimes de la France après avoir tué plus de 10 millions d’Algériens depuis 1830».

La Ligue a précisé que ces chiffres étaient communiqués par des historiens dont « l’historien communiste français Jacques Jurguet qui nous a révélé que la France avait tué 10 millions d’Algériens durant la période coloniale. Tout comme l’historien et Dr. Mohamed Lahcen Zeghidi qui a indiqué que le nombre d’Algériens tombés depuis 1830 dépasse les 9.5 millions de martyrs ».

Par ailleurs, la Ligue a affirmé que les autorités algériennes sont interpellées d’ « adopter la loi criminalisant les crimes perpétrés par l’armée coloniale française en Algérie et réclamer de la France de présenter ses excuses officielles et de reconnaître les crimes sanglants qu’elle a orchestré en Algérie et d’indemniser les victimes et leurs familles au lieu de se contenter des festivités à l’occasion de l’Indépendance».

Pour elle, «la présence de 37 crânes d’anciens résistants algériens au muséum national de l’histoire naturelle de Paris depuis 1849 après avoir décapités ressemble à ce que fait endurer actuellement le groupe terroriste Daesh à des innocents désarmés».

Auteur : LADDH

La Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme (LADDH) est une association nationale à but non lucratif soumise aux dispositions de la loi 12/06 du 12 janvier 2012 relative aux associations. Elle a été créée en 1985 par un groupe de militants . Officiellement reconnue par les autorités, le 26 juillet 1989, après l’ouverture politique arrachée par les événements du 5 octobre 1988../ contact : laddhalgerie@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *