dix-sept agents de sécurité en grève poursuivis en justice par Naftal

Dix-sept agents de sécurité en grève, comparaitront lundi 5 avril devant le tribunal de Chlef, suite à une plainte de la direction de Naftal.

Ces grévistes sont « assignés en justice par la direction de Naftal qui leur reproche le blocage et la mise en danger de la zone industrielle », explique Houari Kadour, président du bureau de Chlef de la Ligue algérienne de défense des droits de l’Homme (LADDH).

La direction Naftal a déposé « deux plaintes contre ces dix-sept grévistes après qu’ils aient fait un rassemblement ouvert avec la participation de leurs familles dans  la zone industrielle Oued Sly à Chlef depuis le 6 avril », souligne le communiqué.

Les protestataires se sont rassemblés devant l’unité Naftal GPL pour exiger leur intégration dans cette entreprise, à l’instar de leurs collègues qui ont été répartis dans les autres unités de la zone industrielle.

Anciens patriotes reconvertis dans le gardiennage, les grévistes réclament la régularisation de leur situation professionnelle, la revalorisation de leurs salaires ainsi qu’une couverture sociale.

« Ces agents de sécurité ne sont même pas assurés au niveau de la Caisse nationale d’assurance sociale (CNAS) et cela depuis 1996. C’est aberrant ! Non seulement ils ne sont pas assurés, mais encore ils ne perçoivent pas leurs paies régulièrement chaque mois. Ils sont sans paie depuis 18 mois. Ces agents sont mariés et ont des bouches à nourrir et des enfants scolarisés », ajoute Houari Kaddour.

La LADDH-Chlef a désigné un avocat pour défendre les dix-sept grévistes, selon M. Kaddour. « La LADDH-Chlef dénonce le mutisme complet de l’administration à tous les niveaux.  Le bureau de la LADDH de Chlef exprime son soutien et sa solidarité indéfectibles aux agents de sécurité et reste mobilisé pour la préservation de leur droit à faire valoir leurs droits les plus légitimes », conclut le communiqué.

Auteur : LADDH

La Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme (LADDH) est une association nationale à but non lucratif soumise aux dispositions de la loi 12/06 du 12 janvier 2012 relative aux associations. Elle a été créée en 1985 par un groupe de militants . Officiellement reconnue par les autorités, le 26 juillet 1989, après l’ouverture politique arrachée par les événements du 5 octobre 1988../ contact : laddhalgerie@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *