La perquisition arbitraire dans les locaux d’une chaîne Al- Atlas TV privée en Algérie

La LADDH CHLEF est convaincue que l’existence de médias libres et indépendants est un indicateur essentiel de la maturité démocratique d’une société. Le droit à la liberté d’expression et d’information est intrinsèquement lié au droit de savoir des citoyens, condition indispensable pour que ceux-ci puissent prendre des décisions en toute connaissance de cause surtout a ce moment du scrutin du 17 avril prochain. . La possibilité d’exprimer librement ses idées et ses opinions enrichit le dialogue public et stimule ainsi le développement du processus démocratique dans la société.

La LADDH CHLEF dénonce la perquisition arbitraire dans les locaux d’une chaîne  Al- Atlas TV privée en Algérie  et que cette mesure constitue une atteinte grave à la liberté de l’information

 

La LADDH CHLEF pense que le mandat de perquisition du procureur de Sidi M’hamed ,pour cause que  La chaîne Al Atlas TV s’est distinguée, ces derniers temps, par la couverture non-stop des manifestations organisées par le mouvement « Barakat » contre la candidature du président sortant Abdelaziz Bouteflika à un quatrième mandat, lors du scrutin du 17 avril prochain.

 

La LADDH CHLEF demande que la liberté d’opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu’il puisse y avoir ingérence d’autorités publiques et sans considération de frontière  .

 

La LADDH CHLEF dénonce les violations graves et inacceptables de cette liberté continuent d’être commises dans notre  pays.

 

La LADDH CHLEF estime que la liberté d’expression et d’information est et demeurera un défi majeur pour la démocratie en Algérie  et qu’elle devrait continuer de figurer en bonne place parmi les préoccupations  des citoyens Algériens .

 

la LADDH CHLEF  demande au l’opinion publique national et international  d’apporter leur soutien à cette chaîne Al Atlas TV surtout parce qu’ils font leur métier en essayant d’éclairer certains aspects troubles de la société

 

 

La LADDH CHLEF

Président

HOUARI Kaddour

Auteur : LADDH

La Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme (LADDH) est une association nationale à but non lucratif soumise aux dispositions de la loi 12/06 du 12 janvier 2012 relative aux associations. Elle a été créée en 1985 par un groupe de militants . Officiellement reconnue par les autorités, le 26 juillet 1989, après l’ouverture politique arrachée par les événements du 5 octobre 1988../ contact : laddhalgerie@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *