Algériens dans des prisons irakiennes

La Ligue Algérienne pour la Défense des droits de l’Homme exprime sa profonde préoccupation au sujet et de la situation des détenus algériens aux prisons irakiens et des violations des droits de l’homme a lesquelles ces algériens sont exposés  aux prisons irakiennes, les milices du gouvernement a apparemment exécuté au moins 16 prisonniers emprisonnés a Nassiriyah dans le sud de l’Irak, dont 3 victimes sont algériennes selon un court message reçu par Maitre Helmi Boubekeur  Seddik SG de la LADDH CHLEF   de l’un des prisonniers algériens en Irak.

La Ligue Algérienne pour la Défense des droits de l’Homme présente par Mr HOUARI Kaddour  Secrétaire National chargé  des dossiers  spécialisés condamne fermement l’assassinat des prisonniers par des milices pro gouvernement irakien, et confirme que le meurtre de prisonniers est une flagrante violation du droit international ,au moment la  communauté internationale a dénoncé à juste titre les actes atroces commis par l’EIIL, mais ne doit pas maintenant fermer les yeux sur les meurtres sectaires perpétrés par les forces gouvernementales et pro-gouvernementales .

 

 

La LADDH, notamment le Secrétaire National chargé  des dossiers  spécialisés,  en l’occurrence Mr Houari Kaddour, confirme que plusieurs organisations non-gouvernementales ont déjà suivit le sujet de l’assassinat des prisonniers en Irak, Humanité right watch dans son rapport du11 Juillet 2014, qui a entame le génocide des prisonniers sunnistes .

 

À cet égard, Mr HOUARI Kaddour  Secrétaire National chargé  des dossiers  spécialisés de la LADDH  appelle à la désignation d’ une commission d’enquête internationale (ou un organisme de ce type) qui doit être chargée d’examiner les allégations de violations graves du droit international relatif aux droits humains, commises par toutes les parties au conflit en Irak, y compris d’une part les forces gouvernementales et milices pro-gouvernementales, et d’autre part l’EIIL et d’autres groupes armés. Cette enquête devrait viser à établir les faits et identifier les responsables de violations graves, afin de s’assurer qu’ils puissent être traduits en justice.

 

Mr HOUARI Kaddour  Secrétaire National chargé  des dossiers  spécialisés de la LADDH a entame à plusieurs reprises la situation des détenus en Irak, et le dernier rapport a été publie le 14 Janvier 2015 sur un prisonnier algérien condamné à mort en attendant le sort inconnu. Il attire l’attention de l’opinion nationale et internationale que le gouvernement irakien a effectué la peine de mort contre un certain nombre de prisonniers au passé, y compris le prisonnier algérien Abdullah Belhadi et qui est originaire de oued Souf qui a été exécuté en Octobre 2012.

 

À cet égard, Mr HOUARI Kaddour  Secrétaire National chargé  des dossiers  spécialisés de la LADDH qui est en contact permanent avec les détenus algériens en Irak et leurs familles, transmit les préoccupations dë ces derniers aux autorités concernées , afin de parvenir à une solution définitive et mettre fin à la souffrance des prisonniers algériens dans les prisons irakiennes. Il convient de noter que, jusqu’à la fin du mois de Mars 2015 comptait la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme une liste de 12 détenus algériens croupissent encore dans les prisons irakiennes et le nombre est estime bien plus important que ce que nous avons réussi à recenser

 

Dans ce contexte, la LADDH continue sa tache de pression sur les autorités algériennes et irakiennes pour pour parvenir à de vrai solution définitive qui mettra fin aux souffrances des prisonniers algériens détenus en Irak et non pas des déclarations Médiatique sans suite. La laddh a reçu plusieurs appels téléphoniques hier le 7 avril 2015 des familles des détenus algériens en Irak  issus de plusieurs wilayas comme  CHLEF . Bordj Bou-Arréridj ,Msila ,Alger et Tiaret  , la laddh attire l’attention que ces famille dont les enfants risquent d’être exécutés aux prisons irakiennes, envisagent de monter au créneau et entamer une grève de la faim devant le ministère des affaires extérieurs , leurs slogan sera  » sauver nos enfants  ».

 

 

P/ Bureau National

Secrétaire National chargé  des dossiers  spécialisés.

HOUARI Kaddour

Auteur : LADDH

La Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme (LADDH) est une association nationale à but non lucratif soumise aux dispositions de la loi 12/06 du 12 janvier 2012 relative aux associations. Elle a été créée en 1985 par un groupe de militants . Officiellement reconnue par les autorités, le 26 juillet 1989, après l’ouverture politique arrachée par les événements du 5 octobre 1988../ contact : laddhalgerie@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *