l’état de santé du maire en grève de la faim s’abime et LADDH dénonce

L’état de santé du P/APC de  Béni Rached (Chlef), en grève de la faim depuis le 28 décembre 2014, va vers la détérioration, selon un communiqué émis par le bureau de LADDH de la wilaya de Chlef, qui dénonce les pressions à lesquelles ait soumis, Yahyaoui M’hamed, victime d’une cabale ourdie à son encontre le mettant en cause pour des affaires de corruption.

«La santé de ce dernier s’est brusquement détériorée après qu’il eut refusé de prendre des solutions sucrées ou salées qui lui étaient administrées pour éviter une déshydratation», peut-on lire dans le communiqué.

Le P/APC  de  Béni Rached  demande simplement, l’«ouverture d’une enquête approfondie sur son cas et sur tous les cas de dépassements observés et dont les auteurs appartenant à la wilaya de Chlef ne sont nullement inquiétés par l’administration alors que certains ont écopé de décisions de justice», peut-on nous lire dans le communiqué de LADDH.

Le communiqué a mis en garde les autorités sur une éventuelle ébullition de la rue, eu égard à la situation qui règne dans la localité de Béni Rached qui a vécu ce matin des débuts de troubles qui n’ont été calmés que grâce à l’intervention des sages qui ont réussi à calmer les plus jeunes».

4500 signataires d’une pétition sont venus au soutien du maire démis injustement de ses fonctions, appelant les autorités à lui rendre justice.

Auteur : LADDH

La Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme (LADDH) est une association nationale à but non lucratif soumise aux dispositions de la loi 12/06 du 12 janvier 2012 relative aux associations. Elle a été créée en 1985 par un groupe de militants . Officiellement reconnue par les autorités, le 26 juillet 1989, après l’ouverture politique arrachée par les événements du 5 octobre 1988../ contact : laddhalgerie@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *