La LADDH dénonce «un crime de guerre» à Ghaza

La Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH) a fait part, hier, de ses profondes inquiétudes au lendemain de l’agression meurtrière israélienne sur Ghaza.

Un massacre lors duquel les soldats de l’occupant israélien ont tué à balles réelles 61 morts et causé quelque 2400 blessés lorsque des Palestiniens manifestaient pacifiquement contre le transfert de l’ambassade Américaine à El-Qods occupée depuis lundi. Houari Kaddour, président de la LADDH, déploré l’échec des Nations unies et du Conseil de sécurité à mettre un terme à la violation israélienne manifeste du droit humain international.

Les États-Unis, après leurs décision de reconnaître la ville d’El-Qods capitale d’Israël, ne sont plus en mesure de parrainer le processus de paix dans la région car devenus complices avec l’entité sioniste dans ses responsabilités de l’extermination d’un peuple désarmé, dénonce la LADDH.

Encore plus grave, les Américains sont devenus la source de l’aggravation du conflit en assurant une protection à l’occupant, devant répondre de ses actes, en usant de son droit de véto, la consécration de la loi du plus fort va complètement à l’encontre de la charte des Nations unies et les principes de paix et de sécurité internationaux qui sont là l’objectif de cette institution internationale.

Face à la gravité de la situation à Ghaza, la LADDH appelle la communauté internationale à agir promptement pour arrêter ces crimes, rappelant aux membres signataires du 4e protocole de Genève, «leurs engagements tenus de poursuivre les coupables d’infractions prévues dans ce protocole.

La LADDH souligne que ces dépassements constituent des crimes de guerre conformément à l’article 147 du 4e protocole de Genève portant garantie de droit à la protection aux civils palestiniens dans les territoires occupés.

La LADDH condamne également l’immobilisme de la communauté internationale quant à défendre les civils palestiniens et leurs droits élémentaires bafoués quotidiennement par un régime d’occupation militaire qui se prolonge continuellement.

Le 14 mai 2018 marque la 70e commémoration de la Nakba, une date référence dans la mémoire arabe sur l’exode de la population palestinienne de sa terre suite à la guerre israélo-arabe de 1948.

La Nakba est le crime du siècle: Commémoration de Nakba… 70 ans de pillages et de tuerie en l’absence de toute condamnation internationale.

Le peuple palestinien a été déplacé de sa terre. Sur les ruines des villes et villages antiques détruits se sont érigées des colonies du sionisme scénique en expansion alors que de plus en plus de Palestiniens sont pourchassés de leur terre et maisons engendrant ainsi de nouvelles Nakbas.

 

La LADDH appelle à faire prévaloir la culture de la paix dans le pays

La LADDH appelle à faire prévaloir la culture de la paix dans le pays : Que la haine soit bannie dans «le discours politique» !

Suite à la promulgation, le 8 décembre 2017, de la Journée Internationale du vivre ensemble en paix par l’Assemblée générale des Nations unies, pour laquelle la date du 16 mai a été validée, la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme (LADDH) a souligné l’importance de la promotion de la tolérance entre les Algériens, sans oublier les valeurs de la culture de la paix et de la réconciliation entre les peuples.

Continuer la lecture de « La LADDH appelle à faire prévaloir la culture de la paix dans le pays »

L’Algérie et l’union européenne : l’éventuel partenariat et son impact sur la sécurité nationale.

La ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme suit avec une forte attention et avec anxiété les risques résultant des conventions et des traités non équilibrés entre l’Union Européenne et l’Algérie, et l’ensemble des problèmes économiques, commerciaux et sociaux qui en résultent, ce dossier a créée la polémique chez la société civile et dans le sphère politique et médiatique de l’Algérie, compte tenu du manque de l’Algérie d’un taux important de son tissu industriel, et que ces conventions et traités touchent les grandes alternatives de la politique extérieure et économique ainsi que les grands intérêts du pays.

Continuer la lecture de « L’Algérie et l’union européenne : l’éventuel partenariat et son impact sur la sécurité nationale. »

Attaque de migrants subsahariens : Les autorités de la wilaya démentent

Après le dernier rapport des  «pseudo-défenseurs des droits de l’homme  », rendu public jeudi dernier,  dénonçant ce qu’il a appelé «les attaques criminelles sur des migrants subsahariens à Aïn El Beïda et les Amandiers», deux quartiers populaires réputés pour la forte présence des Africains,

Continuer la lecture de « Attaque de migrants subsahariens : Les autorités de la wilaya démentent »

LADDH : La sécurité de l’Algérie face aux enjeux

LADDH

Personne ne peut attester aujourd’hui que les périls sécuritaires qui menacent le pays sont dépassés et qu’un éventuel chaos programmé en extra-muros serait un vieux souvenir dans le futur. Qu’on en juge de la situation actuelle. Continuer la lecture de « LADDH : La sécurité de l’Algérie face aux enjeux »

Une famille algérienne kidnappée en Libye

La Ligue algérienne des Droits de l’Homme (LADDH) annonce que les milices libyennes, dont on ignore le nombre et la provenance, ont kidnappé  ce mardi 3 avril une famille algérienne résidente à Tripoli,

Selon le témoignage du  père de famille, Berahel Boumediene,  originaire de la willaya d’Aïn Temouchent,  des troupes armées ont surgi subitement et ont enlevé sa femme et ses deux garçons. Continuer la lecture de « Une famille algérienne kidnappée en Libye »

La LADDH dénoncé fermement la série d’assassinat dont ont fait l’objet les ressortissants algériens en France

La Ligue Algérienne pour la Défense des droits de l’Homme (Laddh) a dénoncé fermement la série d’assassinat dont ont fait l’objet les ressortissants algériens en France.

Cette situation a suscité une grande inquiétude et une panique au sein de la communauté algérienne résidant en France. Cette dernière vit un cauchemar. Elle est confrontée chaque jour à cette situation d’angoisse dont l’origine n’est que cette vague d’assassinats de toutes formes perpétrée à l’encontre des ressortissants algériens.

Continuer la lecture de « La LADDH dénoncé fermement la série d’assassinat dont ont fait l’objet les ressortissants algériens en France »

12 000 Algériens meurent chaque année du cancer

12 000 Algériens meurent chaque année du cancer
.
À la veille de la Journée internationale de lutte contre le cancer coïncidant avec le 4 février de chaque année, la ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme a établi un constat amer de la prise en charge des malades atteints du cancer (Pénurie de médicaments vitaux, inégalité des soins, absence de radiothérapie) … les malades cancéreux vivent un véritable drame en Algérie.

Continuer la lecture de « 12 000 Algériens meurent chaque année du cancer »

Nouveau record : 3109 tentatives d´émigration clandestine déjouée en 2017

L’émigration clandestine a atteint ces dernières années une proportion inquiétante, ces Algériens, qui risquaient leur vie dans des embarcations de fortune et de la mort en direction de l’autre rive de la Méditerranée, surtout que cela génère désormais, quasi quotidiennement, des drames en Méditerranée, un holocauste moderne, les actions de contrôle des forces de l’ordre pour empêcher de telles tentatives de la part de nos jeunes relèvent moins d’opérations de véritable maintien de l’ordre que d’une complicité objective avec une politique inepte de l’Europe .

Continuer la lecture de « Nouveau record : 3109 tentatives d´émigration clandestine déjouée en 2017 »

Des élèves gèlent dans les classes

Scandaleux, des dizaines d’établissements scolaires à travers le pays sont dépourvus d’appareils de chauffage, alors que l’État a mobilisé d’énormes moyens financiers pour améliorer les conditions de scolarisation de nos enfants. En plein hiver, et de surcroît des plus rigoureux, la majorité des établissements scolaires issus de différentes wilayas du pays, ne disposent pas de chauffage, les élèves grelottent dans des classes glaciales qui ne sont pas équipées de chauffage.

Continuer la lecture de « Des élèves gèlent dans les classes »